Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2016, "SAILLANS (Histoire de)", "André Mailhet", "2003, réimpression de l'ouvrage paru en 1892", "Format 14 X 20. 334 pages", "40e", "", 4, "La ville de Saillans, dont l'histoire aux origines très anciennes fut particulièrement mouvementée, connut sans doute, lors des guerres de religion, ses moments les plus dramatiques - prise de la cité par les troupes royales en 1586 - ravivés au siècle suivant, lorsque les protestants, nombreux parmi les Saillantinois, furent l'objet de diverses persécutions (amendes considérables), de condamnations à mort ou à l'exil et que leur temple fut détruit. L'auteur de cet ouvrage, qui était pasteur, sensible naturellement a posteriori à tous ces malheurs, n'en demeure pas moins un narrateur objectif (« Des Adrets était protestant par vengeance, Montbrun le devint par conviction, Lesdiguières le fut par politique ») et cela se confirme tout au long de son récit : depuis les origines (la bourgade avant, pendant et après la période gallo-romaine) jusqu'en 1888, année de l'inauguration des nouvelles écoles, en passant par les invasions des Alains, Burgondes, Lombards et Sarrasins, par l'érection du prieuré sous l'égide du comte Gérauld (IXe siècle) ou par les démêlés des Poitiers avec les évêques (XIIe, XIIIe et XIVe siècles).
C'est que, pour cet officier de l'Instruction publique, passionné par l'histoire de sa région au point de lui consacrer plusieurs ouvrages, ce qui prime, c'est la réalité des faits : celle qui concerne les origines, et qu'il avance avec prudence, et celle que lui ont révélée les documents officiels et les ouvrages de référence : les archives municipales de Saillans (sections des parchemins et des manuscrits), les archives de l'évêché de Die, les livres de J. Denys-Long, du baron de Coston ou de l'abbé Vincent. Ainsi, l'administration intérieure de la ville au fil du temps (2 syndics et 8 notables), l'activité commerciale et industrielle (action d'Antoine et de David Roche au début du XVIIIe siècle), l'adhésion aux principes de 89 (nouvelle organisation municipale, prestation de serments, Société populaire, volontaires à Saillans en 1793...), puis la réouverture de l'église, l'Empire, la construction d'un pont sur le Rio-Sec (1843)... tout cela est évoqué avec précision et talent. Pour conclure, les (précieuses) listes chronologiques des syndics et échevins, consuls et maires, prieurs et curés, vicaires et pasteurs protestants combleront les lecteurs passionnés de généalogie.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?