Bienvenue sur Histo.com, la plus
ancienne librairie d'histoire locale sur le Net...


Retrouvez l'intégralité de la collection
Monographies des villes et villages de France
Des livres de référence d'histoire locale

2043, "HAZEBROUCK depuis son origine jusqu'à nos jours", "Charles Taverne de Tersud", "2003, réimpression de l'ouvrage paru en 1890", "Format 14 X 20. 500 pages", "58e", "", 4, "Membre d'une famille qui posséda le château de Renescure et qui était issue de Thérouanne, autrefois « capitale florissante de la Morinie », détruite par Charles Quint en 1553, Charles Taverne de Tersud s'intéressa particulièrement au destin de ces deux localités, mais aussi (et surtout) à l'histoire d'Hazebrouck, « belle et populeuse cité de la Flandre occidentale », où il était né et dont il avait « foulé le sol dans tous les coins et recoins ». Aussi retrouvons-nous ici cette ville et ces villages au passé mouvementé : d'abord Hazebrouck, dont le nom n'apparaît qu'au XIIe siècle (charte de 1122, diplôme de 1141) et qui était au tout début un ensemble de « misérables cabanes disséminées », avant de connaître la prospérité, comme les autres communes flamandes, grâce à une organisation en ghilden (corporations de boulangers, brasseurs, cordonniers, tisserands...), une charte et des libertés, des chefs élus et un bel esprit de solidarité. Malheureusement, les guerres mettront à mal ce dynamisme et cette harmonie, la cité étant livrée aux flammes, par deux fois, au XIIIe et au XIVe siècles.
Les moments les plus cruciaux se situeront cependant au XVIe siècle (peste, famine, pillage des églises, sécheresse et tremblement de terre), même si les réquisitions, les contributions de guerre et les épidémies se multiplient par la suite (peste à Hazebrouck en 1637, 1638, 1646...). La Révolution et les guerres napoléoniennes (la ville sera occupée par les Cosaques, puis par les Anglais), seront, elles aussi, des freins au progrès et au bien-être matériel. C'est seulement au milieu du XIXe siècle que la population s'accroît sensiblement. Le chapitre intitulé Thérouanne : sa destruction évoque, lui, l'antiquité glorieuse et la splendeur de la ville anéantie. Et pour ce qui est de Renescure (l'histoire de la commune et du château est longuement retracée), il est à noter que la famille Taverne posséda cette seigneurie en 1720 et que le dernier seigneur sur cette terre fut Édouard Lefébure de Halle, mort à Saint-Omer en 1807.
EN SAVOIR PLUS ET COMMANDER CET OUVRAGE ?